Engagements

Dans la crise écologique et sociétale que nous traversons aujourd’hui, au sein d’un monde où les frontières du réel ont été repoussées jusqu’à devenir insaisissables, où s’est gravement étiolé le lien que nous entretenons avec notre environnement naturel, le festival revêt une dimension nouvelle. 

Dans sa capacité à réunir les gens autour d’une expérience alternative de vivre ensemble, le festival peut s’apparenter à une micro-société éphémère. Il est un espace de liberté où sont exacerbés la sensibilité et le rêve, où s’affirment les personnalités, une échappatoire salvateur à la réalité parfois complexe du quotidien. Il est enfin un théâtre d’explorations et d’aventures où nous nous confrontons à l’inconnu et rebattons ainsi les cartes de nos convictions. 

C’est avec cette vision du festival en tant que vecteur d’imaginaires que nous avons développé Sarcus. Nous y célébrons l’art et la fête comme agitateurs d’idées, de modes de vie et de perceptions et y dessinons ensemble les contours d’un futur souhaitable.

Préserver l'instant présent

Préserver l’instant présent

Dans nos sociétés ultra connectées, rapides et solitaires, où les notifications, les écrans et les réseaux sociaux complexifient, parfois de manière paradoxale, notre capacité à vivre-ensemble, à communiquer et à nous exprimer, le besoin de déconnexion est aujourd’hui essentiel et partagé par nombre d’individus, transversalement aux générations, milieux sociaux et zones géographiques.

Déconnecté des écrans et des téléphones portables, Sarcus permet ainsi aux festivaliers de faire une pause, en vivant une expérience dans l’instant présent, un retour au vivant, aux sens, à la nature et au contact humain pour une remise en question du tout digital.

Loin de vouloir revenir à l’âge de pierre, nous pensons qu’une expérience de déconnection permet de prendre du recul sur le rapport entre vivant et digital, nature et progrès, et ainsi de concevoir notre existence de manière plus équilibrée et responsable.

Respecter notre environnement

La réduction de notre impact carbone est aujourd’hui une priorité évidente pour tout individu ou organisation sensible aux enjeux environnementaux. Chacun de nos projets, événements et actions sont ainsi pensés pour s’inscrire durablement dans le respect de la nature, des cycles et de la biodiversité. Chacune de nos décisions est prise au regard de l’effet positif que nous voulons apporter à notre environnement.

Mais pour un festival engagé, réduire son impact et communiquer à ce propos ne nous paraît plus suffisant. Nous nous devons d’engager des réflexions plus poussées, d’amorcer de nouvelles pistes de réflexion, de proposer des modes de vie et de consommation alternatifs, d’impulser le changement de paradigme nécessaire à la sauvegarde de notre environnement.

Nous avons ainsi choisi d’inverser notre rapport au développement durable en concevant Sarcus comme une expérience éphémère de vivre ensemble responsable. Un festival à taille humaine, en pleine nature, déconnecté du digital, collaboratif et local, appuyant les valeurs et les gestes essentiels pour la construction d’une société durable.

Environnement
Développer scène artistique locale

Développer la scène artistique locale

Notre programmation est entièrement composée d’artistes locaux résidents en France – pas forcément de nationalité française – et ce depuis notre première édition en 2016. 

Cela représente aujourd’hui près de 400 artistes, que nous avons parfois repéré ou aidé à se lancer. Nous poursuivons ce travail de développement du vivier artistique local tout au long de l’année en organisant des résidences artistiques au Château-Monastère de la Corroirie, en créant des rencontres et des liens entre les artistes du territoire qui ont tout à gagner à se fédérer, en partageant enfin leur musique à travers un label dont le lancement est prévu pour 2021.

Reconnecter au patrimoine historique et naturel

Nous voulons reconnecter les festivaliers au patrimoine architectural et naturel qui les entoure d’une manière moderne et vivante. En 2019, ces valeurs ont amené le festival à s’installer durablement sur le site classé monument historique du château-monastère de la Corroirie. Nous  y  organisons chaque année un ensemble de projets de réhabilitations pérennes. Nous y concevons actuellement un labyrinthe végétal de 900m2, un barriérage végétalisé autour des douves ainsi qu’un un espace de repos scénographié en bois et plantes permettant d’accueillir une centaine de touristes ou de festivaliers pour un moment de détente au milieu du parc.

Reconnecter patrimoine
Inclusion

Garantir l’inclusion

Nous y apportons une attention particulière en permettant à chacun d’avoir sa place dans notre projet, de s’y exprimer et de laisser les autres individus s’y exprimer, sans considération de genre, de sexualité, d’origine ou de handicap.

Un comité indépendant au sein de l’association veille à garantir l’inclusion et à apporter conseil sur les questions d’égalité des sexes, des genres, des origines, ainsi que de la vigilance sur les questions d’intolérance et de harcèlement moral et sexuel auprès de tous les pôles du festival : programmation, production, bénévolat, etc.

Développer et professionnaliser la communauté de bénévoles

Nous accueillons à chaque édition une centaine de bénévoles, ainsi que plusieurs dizaines d’autres le reste de l’année lors de nos événements partout en France et nos projets de bénévolat sur le site de la Corroirie. Ils nous aident beaucoup, souvent par solidarité, volonté de découvrir les coulisses d’une organisation, ou simplement pour avoir leur entrée gratuite et quelques avantages. 

Nous souhaitons aujourd’hui construire une communauté active et engagée sur le long-terme, en animant cette communauté tout au long de l’année, et en permettant aux plus motivés d’accéder à des formations en interne, afin de monter en compétence et d’accéder à un poste qualifié, rémunéré, avec plus de responsabilités, tremplin vers les métiers de l’industrie musicale, de l’événementiel ou encore du patrimoine. 

Nous sommes convaincus que l’avenir du festival est dans nos bénévoles : à part les co-fondateurs, toute l’équipe de l’association a débuté l’aventure Sarcus en “simple” bénévole.

Professionnaliser communauté bénévoles

Le festival

Découvrez la 6ème édition du Sarcus Festival, 

les 9, 10 et 11 septembre 2022 au Château-monastère de la Corroirie !

Engagements